Contenu

Bilan de sécurité de la saison estivale 2019

 

Cette réunion organisée par la préfecture et le syndicat mixte de gestion des baignades landaises, pour l’information des communes du littoral et lacustres permet de dresser un bilan sur le dispositif de sécurité et l’évolution des noyades.

Le dispositif de sécurité :

Les NS Civils et CRS :
La sécurité du littoral est assurée conjointement par des NS civils recrutés par les communes en lien avec le syndicat mixte de gestion des baignades landaises et par des NS CRS. Ce dispositif couvre les 106 km de plages et s’étend sur le territoire de 16 communes.
En 2019, il se compose de 36 postes de secours et de 43 zones de baignade.
Ces postes sont armés par :
• 378 NS civils 
• 58 NS CRS
Les CRS assurent les fonctions de chef de poste et d’adjoint au niveau des postes où ils sont affectés.
Sur les plans d’eau intérieurs, des baignades sont ouvertes au public sur le territoire de 15 communes.
La surveillance est assurée par 58 NS civils répartis sur 21 postes de secours.

Au total, 436 sauveteurs assurent la sécurité des baignades.
Les 58 nageurs sauveteurs déployés dans les Landes constituent le plus important contingent octroyé sur le territoire national (20%).

• La gendarmerie
Afin de faire face à l’affluence saisonnière (2 millions de touristes) sur la zone littorale, le dispositif de la gendarmerie est renforcé par :
- des gendarmes mobiles 
- des réservistes de la gendarmerie des Landes et des Pyrénées Atlantiques
- de gendarmes départementaux des Landes et du Lot-et-Garonne 
- un poste à cheval installé à Biscarrosse plage

9 détachements de surveillance et d’intervention et 2 détachements de proximité ont ainsi été créés pour un total de 250 militaires.

• Le dispositif aérien
La sécurité est assurée par des hélicoptères de la sécurité civile (Lacanau et Mérignac) et de la gendarmerie (détachements aériens saisonniers de Cazaux, Mimizan, détachement aérien de Bayonne).

• Le SDIS a renforcé son dispositif de 68 effectifs :
- 27 saisonniers
- 4 renforts dans la chaine de commandement
- un renforcement de 37 effectifs en casernement lors du passage en risque feu de forêt « sévère ».


• Le SAMU a créé trois SMUR saisonniers sur la côte :

- Biscarrosse
- Mimizan
- Seignosse

Cette année, deux noyades sont à déplorer, hors période estivale (29/04 à Seignosse et 19/10 à Biscarosse) et une noyade pendant les heures de surveillance (le 05/07à Lit-et-Mixe).

 
 

Documents associés :