Contenu

Pinède des singes à Labenne - situation au 12 juin 2017

 

Le repreneur des animaux - présentés jusqu’à l’été 2015 au public dans l’établissement « La pinède des singes » - a été contraint de procéder le 19 mai 2017, sous le contrôle et avec l’accompagnement des services de l’Etat, à l’euthanasie de 163 macaques de Java présents sur le site.

Deux animaux, qui vivaient en marge des autres singes sur le site, sont encore présents et doivent faire l’objet d’une consolidation de leur statut sanitaire pour déterminer les conditions réglementaires d’un éventuel placement dans une structure adaptée et autorisée.

Dans ce cadre, et comme il l’avait déjà fait en avril 2016 en sous-préfecture de Dax, l’Etat a initié une réunion technique regroupant les associations qui se sont manifestées pour proposer une solution de placement de ces deux macaques de Java.

Outre le statut sanitaire encore incertain de ces animaux par rapport à plusieurs pathologies dont certaines transmissibles à l’homme (notamment l’herpès B), l’Etat a rappelé les conditions réglementaires très strictes qui président à leur prise en charge par une structure spécialisée. La réunion, très constructive, a été l’occasion pour la préfecture et les services compétents de communiquer à tous les participants l’état d’avancement des procédures engagées en toute transparence sur cet établissement depuis 2015 et pour lesquelles aucune solution n’avait été proposée ces derniers mois.

Le propriétaire des animaux, qui a repris la « Pinède des singes » en 2016, doit désormais organiser les prélèvements destinés à l’analyse sérologique. Les résultats détermineront alors les conditions de placement, ou non, de ces animaux.
L’Etat veillera au strict respect de ces dernières en étroite collaboration avec l’organisme d’accueil, les autorités localement compétentes et les associations directement informées et qui se sont manifestées depuis mai 2017.