Contenu

La forêt landaise

 

La forêt landaise s’étend sur 632 300 ha, dont 70 222 ha de forêts de feuillus, 465 389 de forêts de résineux et 5 300 ha de peupleraies.

Les Landes sont le département le plus boisé de France avec un taux moyen de boisement de 67% :

  • il atteint 72% au nord de l’Adour, avec un massif forestier résineux, dominé par le Pin maritime : le département des Landes représente 60% du massif des Landes de Gascogne, premier massif européen (en superficie).
  • il se maintient à 24 % au sud de l’Adour, où prédominent les espèces feuillues, notamment le Chêne prédonculé.

Hormis cette suprématie spatiale, cette forêt présente quelques caractéristiques fortes :

  • Une quasi mono culture du Pin maritime (présent sur 87% des surfaces boisées), dont l’origine est presque exclusivement anthropique (seconde moitié du XIXè siècle)
  • Une propriété privée à 90% mais dont 75% de la superficie appartient à moins de 20% des propriétaires : 20900 d’entre eux possèdent une propriété de plus d’un hectare soit un total de 609 400 ha. L’Office National des Forêts gère 65 000 ha dont 25 000 ha en forêt domaniale (essentiellement sur le cordon dunaire du littoral), 10 000 ha sur des terrains militaires et 30 000 ha en forêt des collectivités (communes et département) relevant du régime forestier.
  • Un volume sur pied de 81 600 000 m3 en conifères et de 12 000 000 m3 en feuillus.
  • Un intérêt économique, lié à la sylviculture, à l’exploitation et à la transformation des bois.
  • Une grande sensibilité aux incendies, ayant entraîné le développement d’un politique active de prévention depuis plusieurs décennies.
  • Un intérêt écologique, avec la préservation de certains secteurs liés au caractère historique des milieux humides de la lande (ripisylves, lacs côtiers, « courants », dunes côtières...), aujourd’hui intégrés dans le réseau NATURA 2000.

Avec un rythme d’exploitation de 10 000 ha par an en moyenne, la forêt landaise est avant tout une forêt cultivée de production, avec 2 709 000 m3 en bois d’œuvre et 1 458 000 m3 en bois d’industrie de pin maritime récoltés en 2005 (soit 49% du volume total exploité en Aquitaine dont 2.240.000 m3 avec une certification environnementale). Ces volumes représentent au total 12 % de la production française. A noter que l’export de bois (essentiellement vers l’Espagne) à hauteur de 587.000 m3 représente 13,5% de la récolte totale.

Schéma de la filière bois

Cette quasi monoculture du Pin maritime a engendré une transformation locale du bois bien implantée. L’ensemble des entreprises forestières (sylviculture, exploitation forestière et première transformation) faisaient travailler 6000 personnes permanentes salariées en 2005.

L’industrie de seconde transformation, bien structurée, appartient à de grands groupes internationaux : EGGER, SMURFIT, GASCOGNE, FINSA...qui ont installé des unités de fabrications de pâte à papier et de panneaux. En incluant l’industrie du meuble, on recensait en 2004 112 entreprises totalisant un effectif salarié de 4200.

Au total, l’industrie du bois, du papier et de l’ameublement est la première industrie landaise en nombre d’entreprises et en nombre de salariés.

La filière forêt - bois - papier, élargie aux activités de diffusion, de produits, à la recherche et à la formation, offre un emploi à 34 000 personnes en Aquitaine.

Sources : Agreste 2001et 2005, IFN 1999, INSEE 2006.


Contact : Service Nature Forêt
Tél : 05 58 51 30 08
Mail : ddtm-snf@landes.gouv.fr