Communiqués de presse

Contenu

Le préfet a réuni jeudi 6 décembre l’ensemble des acteurs de la filière forêt-bois

 

Ce jeudi 6 décembre, le préfet a réuni les services de l’Etat, l’ensemble des acteurs de la filière forêt-bois et les représentants des collectivités locales sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois. Cette réunion faisait suite à celle du 16 janvier dernier au cours de laquelle il avait été défini 4 actions afin de diminuer la tension sur les approvisionnements des industries du bois. Il s’agissait de :

  • produire des données objectives sur la ressource en bois sur pied et sur les besoins des industriels,
  • développer la contractualisation,
  • engager des actions d’animation pour mobiliser du bois,
  • mettre en place des actions de communication sur l’intérêt pour les sylviculteurs et les exploitants de récolter les vieux bois sur pied.

La demande industrielle est évaluée à 6 millions de m³ annuels de manière durable alors que la récolte actuelle est de l’ordre de 5,6 millions de m³.

Les études sur la ressource disponible font apparaître l’existence d’un volume de 32 millions de m³ de bois, ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé. L’enjeu pour la filière du pin maritime est donc de récolter ces bois mûrs dans les prochaines années pour limiter l’exposition des propriétés forestières aux risques naturels, et conforter l’approvisionnement des industries.

Fort de ce constat, les actions engagées par l’Etat en matière de communication et d’animation auprès des propriétaires forestiers pour contribuer à mobiliser cette ressource dans un contexte économique favorable, en liaison avec les partenaires forestiers, vont s’intensifier.

Les débats en tour de table mettent néanmoins en relief la nécessité de garantir une meilleure adéquation entre l’offre et la demande, et ce, en passant notamment par une forme de contractualisation entre les parties prenantes de la filière amont et aval.