Actualités

Contenu

COVID-19 : Dispositifs pour protéger les femmes victimes de violences conjuagles

 

Face à la situation sanitaire dégradée, le Gouvernement a mis en place un confinement depuis le vendredi 30 octobre 2020 afin d’enrayer la propagation de la pandémie.
Durant cette période, les dispositifs destinés à protéger les femmes victimes de violences conjugales ainsi que leurs enfants demeurent actifs et opérationnels.

Si elles se sentent en danger, les femmes peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation. Les policiers et les gendarmes ont été formés à ces situations d’urgence.


En cas d’urgence et de danger immédiat :

  • Appeler le 17 (police et gendarmerie)
  • Utiliser le 114 par SMS

Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violence :

  • Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9 h 00 à 22 h 00, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9 h 00 à 18 h 00.
  • Signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans
    exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : arretonslesviolences.gouv.fr

Depuis le confinement, les personnes victimes ont également la possibilité de se signaler, à tout moment et sans attestation, auprès de leur pharmacien qui contactera les forces de l’ordre.

Pour les auteurs de violences, le Gouvernement a mis en place un numéro d’écoute national « Ne frappez pas » 08 019 019 11, du lundi au dimanche, de 9 h 00 à 19 h 00.

Pour un hébergement d’urgence :

- Appeler le 115.

Les associations d’aide aux victimes à joindre dans les Landes
Aide confidentielle et gratuite

Pour une écoute, une information et un accompagnement
Le référent violences :
Centre d’Information sur les Droits
des Femmes et des Familles – CIDFF
Tél : 05 58 46 41 43
Mail : cidfland@wanadoo.fr
Du lundi au vendredi, de 9 h 00 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30
Site : https://landes.cidff.info/

Pour un accompagnement juridique, social et psychologique durant la procédure pénale
L ’association d’aide aux victimes :
Association Départementale d’Aide aux
Victimes et de Médiation – ADAVEMJP40
Tél : 05 58 06 02 02
Mail : francevictimeslandes@adavemjp40.fr
Du lundi au vendredi, de 9 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 17 h 00
Site internet : https://adavem40.fr/