Communiqués de presse

Contenu

Conventions « participation citoyenne » avec les communes de Mont-de-Marsan et St-Pierre-du-Mont

 

Associant les habitants à la protection de leur environnement, le dispositif de « participation citoyenne » s’inscrit dans une démarche de prévention de la délinquance, complémentaire de l’action de la police nationale, et de mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien, par une approche partenariale des relations entre la population et les forces de sécurité de l’État.

Il vise à :
• développer auprès des habitants des deux communes une culture de la sécurité,
• renforcer le contact entre la police nationale et les habitants,
• développer des actions de prévention de la délinquance au niveau local.

Pivot de la prévention de la délinquance sur le territoire de la commune, le maire est à l’initiative du dispositif de participation citoyenne qu’il anime en partenariat avec la police nationale.

Dans le cadre de ces conventions, les maires des communes de Mont-de-Marsan et de Saint-Pierre-du-Mont et la police nationale mettent en place, encadrent et évaluent un dispositif de prévention de la délinquance sous la forme d’un réseau de solidarité de voisinage structuré autour de citoyens référents, permettant d’alerter la police nationale de tout événement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient témoins.

Ainsi, dans les communes de Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont concernés par ce dispositif, un ou plusieurs citoyens référents seront choisis par le maire, en collaboration avec le responsable territorial de la police nationale, sur la base du volontariat, de la disponibilité et de l’honorabilité. Animé d’un esprit civique et agissant de manière bénévole, le ou les citoyens référents reçoivent une information spécifique par le délégué à la cohésion « police population » de la police nationale sur des éléments nécessaires à l’information des forces de sécurité de l’État, les actes élémentaires de prévention et les réflexes à développer lorsqu’ils seront témoins d’une situation anormale.

Les citoyens référents diffusent des conseils préventifs auprès de la population. Ils peuvent être associés à la promotion de dispositifs particuliers de prévention de la délinquance tels que « l’opération tranquillité vacances » mis en œuvre par la police nationale et la police municipale.

Des policiers référents, en lien avec le délégué à la cohésion « police population », seront les interlocuteurs privilégiés des citoyens référents pour recueillir les informations, leur dispenser des conseils, les guider dans leur rôle et leur diffuser des messages de prévention aux fins d’information de la population.

Le dispositif de participation citoyenne ne se substitue pas à l’action de la police nationale.

A ce jour, deux conventions de « participation citoyenne » ont déjà été signés dans le département, par les communes de Biscarosse et Sanguinet. D’autres communes seront signées dans les semaines à venir notamment avec la commune de Parentis-en-Born.