Contenu

Comment ça marche ? Les avantages - Inscription.

 

Depuis 2000, la préfecture des Landes est associée à plusieurs partenaires pour la promotion du contrat Atout Route. Proposé aux conducteurs de 15 à 25 ans, le contrat basé sur l’engagement citoyen repose sur un "deal" simple : au volant, 0% alcool, 0% drogue, 100% vigilant, contre des avantages divers et variés.

Comment ça marche ?
Lors de la signature du contrat, vous recevrez une carte d’adhérent à présenter chez les partenaires commerciaux pour bénéficier des avantages.

Le contrat Atout Route est valable dans tout le département des Landes. Conclu pour une durée d’un an, il est automatiquement reconduit jusqu’à votre 26ème anniversaire.

 

Quels avantages ?
Outre votre évidente sécurité personnelle, vous bénéficierez, au niveau départemental, d’avantages commerciaux dans des auto-écoles, des centres de contrôle technique des véhicules, des organismes de formation à la conduite...

Téléchargez la liste des partenaires commerciaux atout route (format pdf - 53.2 ko - 29/03/2017)

Inscription

  • Formulaire Atout Route
  • Ou auprès d’un des points relais suivants : Conseil départemental ; Points Information Jeunesse ; Inspection Académique ; Associations ; Auto-écoles.

CONSEILS ET PREVENTIONS

Les dangers liés à l’alcool

Dans 85% des cas d’accidents mortels liés à l’alcool, les responsables étaient des buveurs occasionnels. Il suffit souvent d’une fête de famille, d’un pot entre amis, d’un repas bien arrosé. L’alcool est à l’origine de 30% des accidents mortels toute l’année. L’alcool est impliqué dans la moitié des accidents mortels survenus le week-end et il est la principale cause de 42% des accidents mortels touchant les jeunes de 18 à 24 ans.
Les risque d’accident mortel augmente considérablement avec le taux d’alcoolémie.

Sur la route, un accident mortel sur trois est directement lié à l’alcool. Sans compter les milliers de blessés graves dont la vie est brisée chaque année. Des alcooliques ? Non, dans 85% des accidents dus à l’alcool, les conducteurs concernés sont des buveurs occasionnels.
Quand vous devez prendre le volant vous ne devez pas boire du tout.
Refusez de monter avec quelqu’un qui a bu, insistez pour qu’il passe le volant. Il faut savoir qu’avec 0,5 g d’alcool dans le sang (2 verres maximum) les risques d’accident sont multipliés par 2, par 10 à 0,8 g (3 verres) et par 35 avec 1,2 g (5 verres) !
Enfin sachez qu’il n’existe aucune méthode miracle pour dessaouler. Une douche froide, un café bien serré, un bol d’air frais... ne réduisent pas le taux d’alcoolémie dans le sang et sont donc des méthodes inefficaces. Le seul remède, c’est le temps. En effet, l’alcool met plusieurs heures avant d’être éliminé par l’organisme.

Conduire sous l’emprise de l’alcool multiplie par 8,5 le risque d’être responsable d’un accident mortel.

Les dangers liés au cannabis

"Si la plupart des jeunes admettent aujourd’hui les dangers de l’alcool au volant, ils sont en revanche encore nombreux à nier ceux du cannabis", explique Emmanuel RENARD, directeur du service Éducation de l’association Prévention Routière.
"Pourtant, le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par deux en cas de conduite sous l’effet de cannabis, comme c’est le cas avec un taux d’alcool dans le sang de 0,5 g/l.
La combinaison cannabis et alcool est quant à elle explosive : elle multiplie le risque par 14 !
Les jeunes fréquents consommateurs de ces deux produits, en sont les premières victimes."

Conduire après avoir fumé du cannabis représente un danger mortel. Ainsi, 230 personnes, dont la moitié a moins de 25 ans, meurent chaque année sur les routes à cause du cannabis. Le principe actif du cannabis THC (tétrahydrocannabinol) laisse des traces directes jusqu’à 8 heures après sa consommation et des traces indirectes jusqu’à 15 jours (selon les individus).
Conduire sous l’effet du cannabis double le risque d’être responsable d’un accident mortel, et la combinaison cannabis et alcool multiplie ce risque par quinze.

PARTENAIRES DU CONTRAT ATOUT ROUTE

Préfecture, Conseil départemental de la jeunesse, Conseil Général, Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations, Inspection Académique, Association des Maires des Landes, SAMU 40, Pôle de la santé publique d’Aire-sur-l’Adour et de Saint-Sever, Union landaise de la Mutualité Française, Comité Départemental de Prévention de l’Alcoolisme, Comité Départemental d’Éducation pour la santé, Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Landes, Centaure, Comité Départemental de Prévention Routière.

Liens Internet :

www.ameli.fr
www.securite-routiere.gouv.fr
www.inpes.fr
www.ckisam.fr