Contenu

Article sécurité routière n° 1 - Ne laissez pas l’imprudence gâcher la fête

 

La période des fêtes de fin d’année se caractérise généralement par une forte affluence sur les routes et cela dans des conditions météorologiques qui peuvent être difficiles.

Le risque d’accidents de la route augmente, dû principalement à la prise d’alcool et de substances illicites.

L’alcool, même à petites doses, fait baisser considérablement la vitesse de réaction et inhibe plusieurs facultés comme la vision, la concentration ou la coordination.

Il renforce également le goût du danger et amplifie les effets négatifs de la fatigue et du stress. Les risques d’une conduite sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue sont connus : excès de vitesse, oubli d’attacher sa ceinture, réflexes amoindris, somnolence, comportements excessifs.

Quand l’on consomme de l’alcool, l’on ne pense pas forcément à la manière dont on compte retourner chez soi. Pourtant, il faut y réfléchir avant le départ des festivités : utiliser les transports en commun, désigner le capitaine de soirée qui ne consommera pas d’alcool, appeler un taxi ou dormir sur place.

De même si l’on doit se déplacer à pied, en trottinette ou à vélo, il est essentiel d’être bien vu des automobilistes, grâce au port de vêtements clairs et de dispositifs éclairants ou rétro-réfléchissants, d’autant qu’en hiver il fait nuit tôt.

Si l’on souhaite que la période de fin d’année reste une fête pour tous, il convient que chacun soit vigilant et adapte son comportement et sa conduite aux évènements.

Auteur M. Daniel VINCQ
Intervenant Départemental Sécurité Routière (IDSR) de la préfecture des Landes